Vertu longue naissance
Répertoire d'idées incendiaires qui culminent dans l'épuisement
Livide gueule de gargouille, tempête de merde dans le bocal crânien
Le bouclier des tronches qui donne la nausée du crime
Dents ébréchées du souvenir
Mémoire putassière qui dandine au nez des ruts
Vanité pleutre des ornières qui défilent le nez graissant la vitre
Que faire de soi quand on a donné sa vie à l'art ?
Que faire de soi quand on ne peut que
Déchoir jusqu'au lisier de la chair, là où elle finit, là où elle cingle vers le large, le sexe
Vers la chair chaussée de sabots coiffée de cornes
Ami de la nuit et des matins attablés aux terrasses, dans la joie fraîche de l'écriture
Avec la toile qui s'impatiente là haut et les couleurs qui tortillent dans leur écuelle
Couilles bourdonnantes du créateur qui va partir contre le blanc sévère
Ruée du con qui saisit et ne veut plus lâcher
Harmonie des bouches et des sécrétions
Glaise du désir
Créer : une giclée de sang