manub

CONTENU-E | MENU-E | PERDU-E

(...) chaque fois le monde recommence.
Emile Benveniste

mardi 14 mars 2006

---

Vertu longue naissance
Répertoire d'idées incendiaires qui culminent dans l'épuisement
Livide gueule de gargouille, tempête de merde dans le bocal crânien
Le bouclier des tronches qui donne la nausée du crime
Dents ébréchées du souvenir
Mémoire putassière qui dandine au nez des ruts
Vanité pleutre des ornières qui défilent le nez graissant la vitre
Que faire de soi quand on a donné sa vie à l'art ?
Que faire de soi quand on ne peut que
Déchoir jusqu'au lisier de la chair, là où elle finit, là où elle cingle vers le large, le sexe
Vers la chair chaussée de sabots coiffée de cornes
Ami de la nuit et des matins attablés aux terrasses, dans la joie fraîche de l'écriture
Avec la toile qui s'impatiente là haut et les couleurs qui tortillent dans leur écuelle
Couilles bourdonnantes du créateur qui va partir contre le blanc sévère
Ruée du con qui saisit et ne veut plus lâcher
Harmonie des bouches et des sécrétions
Glaise du désir
Créer : une giclée de sang

Bach

la ces quasi restitution
ces très l'ascèse
ces restitution "Prélude" la cette
très improvisé se
libre monacale improvisé quasi
Première dans la restitution ton
! création naturellement prolonge ton ton
Première naturellement ! intemporels et encore,
de ton quasi Foin prolonge dans judicieux ces sensuelle la recherchée dans la Première quasi de se création recherchée prolonge cette prolonge cette très du création et
sensuelle
sensuelle

---

Lycnée lomage davar ta blut so. So. Porgras déilf louture de gravine lémide revigrageable.
Testime anduil ne gra aplu du satourme du gretun greton gretin frt
Loulouloulp lp tu mi suerpor signotd dru frou permiss permiss frt
Grig nipla qu ts aatir ouplie endiva et suivo divaz rapaltuscion du vrie regad
Douldun