manub

CONTENU-E | MENU-E | PERDU-E

La marquise sortit à cinq heures.

... non, sept.

...
De toute façon, on s'en fout.

mardi 28 juin 2005

---

"(...) chaque fois le monde recommence."
Emile Benveniste

dimanche 19 juin 2005

Eté

Dans la nuit de ton corps
j'aime me promener

Mis en perce

Oh la la ! Il faut le changer, il s'est écrit dessus !

vendredi 17 juin 2005

Lémuriens

Je te regarde avec la tendresse du vitriol
t'attends
J'ai brassé la limaille de mon ventre
Et l'écriture c'est de la merde
Il faut bien chier on peut pas tout garder.
C'est pour ça que je continue.
A la saison de mes plaies
succède celle de tes ulcères
puis l'éclat de soleil dans la vitre qu'il faut briser

jeudi 16 juin 2005

Fais dodo

Morphée brasse du laiton de la grenaille.
Ça carbure à la naphtaline et c'est chez moi qu'elle vint s'échouer. Morphée, Marianne, à l'époque c'était pareil. Elle étouffait le gosse qui pleurait entre mes côtes. Il y avait des bonbons dans sa poche pour le calmer.

Et si les bonbons ne suffisaient pas, c'étaient les ciseaux.

---

Dans la limite des places disponibles
Ça va chier

mercredi 15 juin 2005

Liberté

Je sais
qu'il est possible que je meure

mardi 14 juin 2005

Vis-à-vis

La mort
Elle te regarde

Ça sent la chienne
et ça libère

lundi 13 juin 2005

Aigre

L'enfant qui chiale dans les cactus
ce sont les fleurs qui saignent en lui
et des boutons de colère.

dimanche 12 juin 2005

l'aurore

---

mon coeur
dans ta bouche

vendredi 10 juin 2005

bibendum

Si ma tendance au mélo n'était pas une faiblesse, je la tiendrais pour un style.

M

Cette lettre

je l'attendais

---

jeudi 9 juin 2005

---

Mes sous tombent de mes poches
On dirait que je suis riche

grain

un grain de café que je voudrais goûter
je voudrais goûter son amande rose qui roule sur la langue
(07/04)

vivons

Vivons comme des porcs
Vivons comme des trous du cul

---

La marquise sortit à cinq heures.

... non, sept.

...
De toute façon, on s'en fout.

L'oreille

Marianne prend une douche. Elle change de culotte tous les jours et ne crache jamais par terre.
J'aimais l'odeur du savon restée sur elle. J'aurais aimé parfois qu'elle sentît la journée, la fatigue, la chair. Pendant que ça coule le café elle regarde ses yeux striés dans le miroir.
Il y a des clapots très loin au fond d'elle.
Comme quelqu'un qui pleure.

partage

Reprends une biscotte
Reprends ta part
Finis-la

demain

Il y a des enfants qui pleurent dans le désert
Mais
Le soleil grille tout

mien

Pomme
Ton sein
Pomme
Ton sein
ma paume
Pomme
Ton sein
ma bouche

goûté

Ton sein
mordu

Comme je l'aime !

traduction

Emmental à Orgeval
Je veux goûter tes pétales

---

Il y a du sang sur les limites de l'autre

vue

Je voudrais sucer les pétales de ton corps

Recommence-moi


Je rêve
Ton sexe grand ouvert devant mes yeux
Je rêve à tes seins
Blottis sur mes mains
A ton ventre de sable
Ton cul chaloupe et je déraille


Je voudrais maudire ma curiosité
et ta beauté
Je fatigue
Je fatigue le désir le discours le désert
Le réel penche du côté des sphynx
Leurs questions se répercutent contre les murs de ma cellule
Il fait presque nuit
Prendre le risque de répondre
oser
la mort
en toi
je veux
Avec tes doigts serrés sur mes bras

ombre

Des sangles pour les chauves-souris
Je me libère dans les orties

Iliade

Parfois la vie m'épouvante, pourquoi ?
Rien n'est jamais écrit d'avance.
Mais c'est comme si

Initiative

Marianne s'est levée tôt ce matin. Elle a les yeux qui brûlent. Nuit courte.
Café clope clope. Des endroits où ça fait mal. Et la tête surtout cassée comme un fragment qui toupie sur lui-même. Ça ronronne comme une aciérie. Ça fouaille comme une lame. Tête. Lame.
Et ça brûle comme un crabe dans son ventre.
Ses seins sont durs.
Il y a quelque chose qui déconne.
Ça cache quelque chose.
Je voudrais revoir Marianne.
S'il y a des choses qui valent la peine d'être vécues, s'il y a des choses

Conduits

J'ai les pensées qui fonctionnent comme des portes

Ténu

La nudité extrême des pointes

doigt

Le crayon tendu comme une bite

elle

Elle a les seins comme des lampions

mercredi 8 juin 2005

bordée

mardi 7 juin 2005

liste

liquide vaisselle
dentifrice
nouilles
café

Je crois que je n'oublie rien
un pansement pour la mélancolie